fbpx
Sélectionner une page

Plus de 60 000 pensées traversent notre esprit tous les jours. Positives ou négatives, notre inconscient est empreint de celles qui reviennent le plus souvent et/ou celles qui sont marquées d’une forte émotion. Il influence notre comportement en fonction d’elles. C’est la raison pour laquelle notre vie est conditionnée à 80% par notre état d’esprit. Nous pouvons choisir nos pensées en portant une attention particulière à ce qui nous passe par la tête. Identifier ses pensées rémanentes, savoir si elles sont positives ou négatives sont la première étape. Ensuite on peut trier ce qu’on souhaite garder. Evidemment cela demande un effort particulier. Aujourd’hui, nous allons voir comment vaincre ses pensées négatives.

Avez-vous déjà fait attention à ce à quoi vous pensez dans une journée ?

Notre esprit, une autoroute à pensées

Tout au long de la journée, du réveil au coucher et même durant les phases de sommeil, toute une foule de pensées se bousculent dans notre esprit. Des joyeuses, des tristes, des surprenantes, des banales, des originales, des nouvelles, des anciennes… Certaines passent inaperçues et d’autres sortent du lot sous forme d’idées. Nos paroles, nos actions, nos humeurs dépendent de ces pensées.  Or, notre vie se crée à partir de nos actions, nos relations avec nous-même et avec les autres. Tout ça dépend donc de nos pensées. Y avez-vous déjà fait attention ?

Vous voulez changer quelque chose dans votre vie ? Alors commencez par choisir vos pensées avec plus de soin.

Choisir ses pensées : un choix de vie

Vos succès, votre façon d’appréhender la vie, votre satisfaction ou insatisfaction quotidienne découlent directement de votre état d’esprit.

Les pensées positives sont agréables, nous donnent du baume au cœur, un élan, une envie de réaliser des actions favorables à notre bien-être et celui des autres. Alors que les pensées négatives nous bloquent, nous dépriment, nous font nous sentir mal.

Vous pouvez sélectionner vos pensées comme vous choisissez vos vêtements, votre coiffure, votre nourriture, vos relations, etc. Rappelez-vous : vous avez le choix !

Le dialogue intérieur

Bien entendu, pour choisir ses pensées, il est important de les connaître. Apportez plus d’attention à ce que vous pensez. Premièrement, écoutez-vous penser tout au long de la journée :

  • Au réveil (ce qui reste de vos rêves, ce que vous vous dites en vous réveillant)
  • Dans les actions machinales du quotidien (la toilette, la préparation des repas, quand vous mangez, etc.)
  • Quand quelque chose ou quelqu’un attire votre regard
  • Devant le miroir
  • Au cours d’une conversation
  • Quand on vous pensez à vous-même
  • Au coucher

Ainsi vous découvrirez ce qu’on appelle le dialogue intérieur. Accueillez ce qui vient et ensuite, demandez-vous si la pensée que vous avez captée a une connotation positive ou négative pour vous. Autrement dit est-ce que cette pensée vous fait du bien ou pas ?

Identifiez la tendance principale de votre dialogue intérieur. Est-il plutôt positif ou plutôt négatif ? Ce n’est pas du tout ou rien. Quand la tendance est plutôt positive, on peut repérer rapidement les pensées négatives qui dénotent du reste et les neutraliser. Toutefois, quand la tendance est négative, la marge de progression est très élevée. Dans les deux cas, les modifications sont rapidement palpables.

Bravo, vous venez de passer par la phase de prise de conscience et d’état des lieux. Elle est primordiale pour savoir quelles sont les options dont on dispose pour opérer un changement. Maintenant le problème reste entier, quelle que soit la tendance de notre dialogue intérieur, les pensées négatives nous dérangent. Alors comment vaincre ses pensées négatives ?

Vaincre ses pensées négatives

Nous sommes responsable de notre vie, de nos pensées, de nos paroles et de nos actions. Maintenant que vous savez identifier les pensées négatives qui vous traversent l’esprit, vous pouvez mettre en place des stratégies pour les neutraliser. Voici donc quelques idées qui vous aideront à vaincre vos pensées négatives.

La première chose à faire est de rester attentif à l’apparition d’une pensée négative. Vous pouvez observer également dans quel contexte les pensées négatives sont les plus fréquentes pour être encore plus vigilant(e) à ces moments là. Ensuite, vous pouvez traiter et neutraliser les pensées négatives une à une, au fur et à mesure.

Neutraliser ses pensées négatives
  • Faire un STOP systématique à cette idée négative qui pointe le bout de son nez puis opérer des reformulations positives en fonction de la situation. Faites savoir à votre esprit que ce genre de pensées sont désormais indésirables, qu’elles doivent être traitées comme des intruses. La reformulation permettra d’inscrire une nouvelle idée positives dans votre esprit qui prendra la place de votre pensée négative.
  • Respirez ! Si vous vous sentez pris(e) au piège dans un tourbillon de pensées négatives, focalisez-vous sur votre respiration : inspirez et expirez profondément jusqu’à ce que vous vous sentiez au calme.
  • Apprenez à penser à la forme affirmative « je ne veux pas vivre ce genre de situation » deviendrait « je choisis de vivre des choses différentes de ça ». Notre esprit ne prend en compte que les verbes d’action et pas la négation. Si nous vous disons de « ne pensez pas à un t-shirt à rayures bleues et blanches », c’est la première image qui va se former dans votre tête. Alors parlez à votre esprit un langage qu’il comprend pour vous assurez d’être compris(e).
Changer de mode de pensées
  • Orientez votre esprit « solutions ». Un problème est une inspiration de solutions, une possibilité d’évoluer, de grandir, de réussir. Pour y arriver, il est utile de changer de point de vue et de regarder la situation sous un autre angle. Si vous regardez l’obstacle, vous ne verrez que lui. Si vous regardez ailleurs, vous verrez le ou les chemins qu’il dessine.
  • Changez de point de vue grâce au questionnement. Si vous bouclez sur ce que vous ne voulez pas, votre attention sera focalisée dessus et vous aurez toute sorte d’idées et de pensées dans le sens que vous ne voulez pas. Si une situation vous déplaît, demandez-vous « qu’est-ce que je veux vivre ? », « comment j’aimerais me sentir ? »,  « qu’est-ce que je peux faire pour le vivre différemment ? », « et qu’est-ce que je peux faire TOUT DE SUITE pour être mieux ? »,
  • Ouvrez votre champ des possibles. Ce qu’on ne connait pas, n’existe pas dans notre réalité. En vous familiarisant avec des concepts nouveaux, des endroits nouveaux, des gens qui pensent différemment de vous, vous agrandissez votre connaissance du monde et des options qui s’offrent à vous pour penser, vivre, fonctionner différemment.
Devenir conscient(e) de sa capacité à créer
  • Récompensez-vous de chaque réussite aussi petite soit-elle. Il est important de valoriser chaque action qu’on a faite qui a eu l’effet qu’on voulait. Commencez par les petits gestes que vous maîtrisez. Souvenez-vous qu’il y a des personnes qui rêveraient de pouvoir faire ce que vous faites. Vous vous êtes levé à l’heure ? Youpi !  Vous n’avez mal nulle part ? Vous avez mal mais vous arrivez à sourire ? FÉLICITATIONS ! Banaliser ses réussites est la meilleure façon de les oublier. Alors célébrez et ensuite voyez ce que vous pouvez faire de plus. Si les échecs sont des opportunités pour s’améliorer, les réussites sont des manières de valider vos apprentissages passés.
  • Mettez en place des plans d’actions. Une situation ne vous plaît pas ? OK. Rappelez-vous la situation en question est un point de départ. Rien n’est figé. Vous pouvez faire des petits changements sur vous-même – de point de vue, d’action, de paroles. Le plus important est d’observer la situation avec les perspectives d’évolution. Vous vous êtes emporté(e) et les mots ont été plus douloureux que vous ne vouliez ? Excusez-vous ! Vous vous trouvez trop ? Demandez-vous comment faire moins tout en respectant vos valeurs et votre personnalité.

Désormais vous connaissez nos astuces pour vaincre les pensées négatives qui peuvent faire irruption dans votre esprit et reprendre le contrôle de votre réflexion.

Ce thème a été proposé dans le cadre de l’événement inter-blogueurs « Comment vaincre ses pensées négatives » organisé par Grégory du site Prendre Confiance. A l’issue de cet événement, un ebook gratuit synthétisant les différentes méthodes référencées dans les différents articles sera disponible sur son site.

Si vous avez d’autres méthodes pour vaincre vos pensées négatives, nous vous invitons à nous les partager en commentaires dès maintenant 😉 !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :