fbpx

Trop souvent nous remarquons que des gens font l’amalgame entre facile et simple. Ils s’étonnent ensuite que dans la mise en pratique que ce soit si différent de ce qu’ils avaient en tête. 

Mettons un peu les choses au clair !

A la simplicité s’oppose généralement la complexité (pas la difficulté), le contraire de la facilité est la difficulté. 

La facilité signifie une mise en oeuvre sans effort. Elle résulte bien souvent d’une habitude. Pour qu’une chose vous semble facile, vous devez être habitué(e) à la réaliser. Avec l’apprentissage, la connaissance combinée à l’entraînement, la difficulté disparaît.

La simplicité fait référence à l’essence, au minimum. C’est quelque chose qui ne peut pas être décomposé. Par exemple : une brique de lego est simple. On a tendance à associer la simplicité à la facilité d’intellectualiser un concept. On le comprend et on peut l’expliquer aisément.

Une chose ou un concept simple peut être difficile à mettre en oeuvre car il nécessite des efforts particuliers. 

Une chose ou un concept complexe peut-être facile à mettre en pratique ou à intellectualiser car vous le faites sans effort.

Evidemment facile et simple, les deux ne sont pas incompatibles. Bien au contraire ! Par contre, il vaut mieux garder en tête que les choses simples ne sont pas systématiquement sans effort. Tout comme ce n’est pas parce que ça VOUS semble facile et que vous le faites sans peine que c’est simple.

Dans notre blog, vous trouverez des articles qui abordent des notions basiques et des exercices simples

Share This
%d blogueurs aiment cette page :