fbpx

La slow life est un concept décrit par Gabriel du blog 30-jours-pour-reussir.com Dans cet article vous découvrirez tout l’intérêt de ce mode de vie 😉

Vous ne voyez plus vos journées passer ? Il arrive que vous ayez l’impression de courir après le temps ? Vous avez toujours quelque chose à faire ? Si vous répondez oui à ne serait-ce qu’une seule de ces questions, peut-être devriez-vous opter pour la slow life.

En effet, le mouvement slow qui a été inventé dans les années 80 pour protester contre l’accélération globale de notre société pourrait vous convenir.

Vous avez besoin de lâcher prise, de ralentir, de faire les choses qui comptent vraiment pour vous et de profiter des plaisirs de la vie.

J’irais même plus loin que le simple besoin. Je pense que vous le méritez.

Il est temps de freiner et de sortir du tourbillon. Ce n’est pas la société qui va vous dire de perdre de la vitesse, mais bel et bien vous. Vous avez le choix.

Pourquoi adopter la slow life ?

Vivre plus doucement n’est pas quelque chose à prendre comme un effet de mode. C’est un nouveau mode de vie que vous allez adopter. Et ce dernier à de nombreux bienfaits sur votre organisme.

La slow permet de développer sa créativité

Tout d’abord, et c’est le point que je préfère, la slow life va vous permette d’être plus créatif.

En effet, en allant moins vite, vous allez porter plus d’intention sur les petites choses de vie.

Vous allez avoir plus de temps pour réfléchir et générer de nouvelles idées.

C’est un peu comme lorsque vous conduisez en voiture. Vous n’avez rien d’autre à faire que de suivre la route. Cela vous laisse le temps de penser, de vous parler à vous même ou juste de ne rien faire (mis à part tenir votre trajectoire).

S’ancrer dans le moment présent

Ensuite, et ça rejoint un peu la première idée, la slow life permet de s’ancrer dans le moment présent et d’apprécier le temps qui passe.

C’est ce qui va vous aider à être bien dans votre peau, lâcher prise, avoir moins de stress, retrouver une certaine paix intérieure et avoir moins de pensées négatives.

En effet, vous allez arrêter de penser à ce qui va vous arriver si vous ne faites pas telle ou telle chose.

C’est la libération d’un énorme poids.

Être en harmonie avec soi-même

Enfin, en adoptant la slow life, vous allez vous permettre d’être en harmonie avec vous-même et l’environnement extérieur.

Cela signifie que vous allez apprendre à vous connaître et à accepter ce que vous êtes ainsi que ce à quoi vous ressemblez.

Mais cela signifie aussi que vous allez apprendre à arrêter de râler sur ce que vous ne pouvez pas changer (la météo par exemple). Vous serez en harmonie avec votre environnement.

On parle ici d’acceptation.

Qu’est-ce qui nous pousse à changer notre mode de vie pour la slow life ?

C’est sûr, pour changer totalement son mode de vie, il faut en avoir envie.

Cela va vous demander de revenir à certains fondamentaux tels que la nature, les aliments sains, le repos, la déconnexion…

Pour répondre à la question, ce qui nous pousse à passer à une vie plus lente est un ras-le-bol.

  • Un ras-le-bol de trop consommer. De toujours en vouloir plus et d’en posséder plus.
  • Marre de ne plus avoir le temps de faire ce qui compte vraiment pour vous.
  • Et surtout, marre de ne pas réussir à décrocher de votre smartphone.

En réalité, il y a tout un tas de choses qui peut pousser une personne à vouloir passer à la slow life.

Si vous voulez vraiment savoir si ce mode de vie est fait pour vous, répondez simplement à ces questions. Prenez vraiment le temps d’y réfléchir :

  • vous laissez-vous déborder ?
  • êtes-vous régulièrement en retard ?
  • avez-vous toujours quelque chose à faire ?
  • est-ce que vous remplissez votre journée de choses qui sont inutiles ? (passer 10 ou 20 minutes aux toilettes parce que vous avez votre smartphone est considéré comme quelque chose d’inutile)

Si vous répondez oui à une seule de ces questions, alors oui, la slow life est faite pour vous. Vous pouvez (devez) l’adopter.

Comment adopter la slow life dès aujourd’hui en 7 points ?

Il y a plusieurs manières d’adopter une vie plus lente. Ici, je vais vous détailler mon approche.

Ce qui est bien avec cette dernière, c’est qu’elle n’est pas compliquée à adopter. Vous pourrez donc commencer à ralentir directement après la lecture de cet article.

La seule chose que je vais vous demander, c’est d’arrêter votre mode « pilote automatique ». Arrêtez de subir votre vie sans réagir.

Reprenez le contrôle et éteignez le pilote automatique !

1. Le téléphone, le pire ennemie du ralentissement

70 % des Français consultent leur téléphone au moins toutes les 5 minutes.

Pour s’en rendre compte, il suffit de se promener dans la rue. Nous ne savons plus rien faire.

En même temps que nous marchons, nous regardons notre téléphone ou nous écoutons de la musique. Cela vient du fait que nous voulons toujours en faire plus afin de combler le vide.

Pourtant nous ne sommes pas multitâches. Nous ne savons pas faire plusieurs choses à la fois.

La première chose que je vais vous demander, et qui va vous demander un minimum de volonté, c’est de décrocher des écrans.

Allez aux toilettes sans votre téléphone, marchez sans le regarder, attendez le bus sans aller sur les réseaux sociaux…

En parlant de réseaux sociaux, une technique que j’utilise et qui m’aide à décrocher, c’est d’enlever les notifications de ces derniers.

On nous bombarde de notifications pour nous faire rester le plus longtemps possible sur ces applications. Cependant, quand nous sommes dessus. Elles ne nous apportent pas grand-chose de bénéfique.

Et pire, elles font passer le temps encore plus vite. Oui, les applications sont extrêmement chronophages.

Diminuer sa consommation d’écran est quelque chose d’extrêmement compliqué.

Et je sais de quoi je parle, mon métier veut que je sois constamment (24 h/24 h) sur les réseaux sociaux.

2. S’accorder un plaisir plusieurs fois par jour

La slow life ne doit pas vous restreindre. Prenez le temps de faire ce qui vous plaît plusieurs fois par jour, et ce, 30 minutes maximum par session de plaisir.

Vous avez carte blanche sur le choix de l’activité. Du moment que cette dernière vous procure du plaisir :

  • regarder un épisode de votre série
  • lire un livre
  • jouer d’un instrument de musique
  • jouer à un jeu vidéo
  • aller faire du sport

De cette manière, vous vous obligez à faire des pauses. Vous reprenez le contrôle sur le moment présent.

Et en bonus, cette méthode vous permet d’améliorer vos capacités de concentration.

3. Prendre du temps pour soi

Cette idée reprend un peu les codes du point précédent.

Prendre du temps pour soi, c’est prendre le temps de s’admirer, de se chouchouter, de se faire du bien.

Vous pouvez par exemple prendre un bain, vous masser avec des huiles essentielles…

Le but est d’apprendre à vous connaître et à accepter vos qualités ainsi que vos défauts.

Saviez-vous que l’image que vous avez de vous-même est à 90 % l’image que les autres ont de vous ?

Tous les matins, créez-vous une petite routine pour prendre du temps pour vous.

4. La méditation et la respiration

La méditation va vous permettre de poser votre intention sur quelque chose : un objet, une voix, une odeur…

Elle vous permet de prendre du recul sur vos pensées ainsi que sur vos émotions.

Prenez 5 minutes par jour pour méditer.

Et si vous avez du mal avec la méditation, prenez 5 minutes pour vous concentrer sur la respiration. Pourquoi pas avec la technique de la respiration carrée par exemple ?

5. Prendre une demi-journée pour soi

Dans la semaine, prenez une demi-journée pour vous. Il y a deux règles à respecter :

  • vous ne devez pas avoir internet
  • vous ne devez pas pouvoir lire l’heure

Après, libre à vous de faire ce que vous voulez. Vous pouvez vous promener, aller au cinéma, vous payer un massage ou encore vous offrir un petit déjeuner au lit.

Le fait d’avoir ce petit moment à vous va vous permettre de décompresser et de faire une petite introspection sur ce que vous avez accompli ces derniers jours.

6. Gérer son temps

La dernière chose à faire (et qui demande un peu d’expérience), c’est d’apprendre à gérer votre temps.

C’est uniquement de cette manière que vous pourrez souffler et arrêter de vous surcharger.

Aujourd’hui, nous voulons tous faire plus de choses en moins de temps. C’est une pratique qui est extrêmement néfaste pour votre organisme.

En effet, en ne vous attribuant pas le temps dont vous avez vraiment besoin pour accomplir une tâche, vous vous en donnez de nouvelles.

Cela vous apporte une pression supplémentaire.

Ce que je vous demande de faire est donc de vous accorder le temps dont vous avez vraiment besoin pour accomplir une tâche.

Prenez le temps d’écrire toutes vos tâches du jour la veille. À côté de ces dernières, écrivez le temps qu’elles vous prennent.

Voici mon approche orientée détox digitale et bien-être de la slow life. Sachez qu’il existe énormément de manières différentes de l’adopter.

En effet, certains feront en sorte d’acheter uniquement des aliments qui proviennent de l’agriculture raisonnée et arrêterons de manger dans des fast-foods.

Et vous, que pensez-vous de la slow life ? Serez-vous prêt à l’adopter ?

 

Toute l’équipe d’Avoir le choix remercie Gabriel du blog 30-jours-pour-reussir.com pour cet article plein d’enseignement et nous vous invitons à découvrir ses autres articles en cliquant ici : 30-jours-pour-reussir.com

Share This
%d bloggers like this: